Pour les contrats de location en cours le 10 février 2008, l'indexation sur l'ancien IRL figurant dans le bail est remplacée par l'indexation sur le nouvel IRL et s'applique sans qu'il soit nécessaire de faire un avenant au bail. Cet indice est publié chaque trimestre par l’Insee.

Au 3ème trimestre 2022, l'IRL atteint 136,27
il augmente de 3,49% sur un an
Date de parution : 14 octobre 2022
Au 2ème trimestre 2022, l'IRL atteint 135,84
il augmente de 3,60% sur un an
Date de parution : 13 juillet 2022
Au 1er trimestre 2022, l'IRL atteint 133,93
il augmente de 2,48% sur un an
Date de parution : 15 avril 2022
Au 4ème trimestre 2021, l'IRL atteint 132,62
il augmente de 1,61% sur un an
Date de parution : 15 janvier 2022
Au 3ème trimestre 2021, l'IRL atteint 131,67
il augmente de 0,83% sur un an
Date de parution : 16 octobre 2021
Au 2ème trimestre 2021, l'IRL atteint 131,12
il augmente de 0,42% sur un an
Date de parution : 16 Juillet 2021
Au 1er trimestre 2021, l'IRL atteint 130,69
il augmente de 0,09% sur un an
Date de parution : 17 avril 2021
Au 4ème trimestre 2020, l'IRL atteint 130,52
il augmente de 0,20% sur un an
Date de parution : 17 janvier 2021
 

Attention : Pour protéger les locataires de l'inflation des loyers, la loi "pouvoir d'achat" du 16 août 2022 instaure un bouclier loyer qui plafonne l’indexation annuelle des loyers à 3,5% (taux ramené à 2,5% dans les départements d'outre-mer, et qui peut être abaissé à 2% par le préfet en Corse). La mesure s'applique à l’ensemble des locations à usage de résidence principale du locataire, pour les revalorisations de loyer basées sur les IRL des troisième et quatrième trimestres 2022 et des premier et deuxième trimestres 2023. Par ailleurs, depuis le 24 août 2022, les propriétaires de logements qualifiés de passoires thermiques (logements dont le diagnostic de performance énergétique est classé F ou G) ne peuvent plus revaloriser le loyer en cours de bail, même si le contrat de location contient une clause d'indexation annuelle.

Le calcul de la révision annuelle :

La date de l'indice de référence à prendre en compte, peut être précisé dans le bail, à défaut de clause contractuelle fixant cette date, c'est la date du dernier IRL publié à la date de signature du bail qui s'applique.

La revalorisation du loyer ne peut excéder la variation annuelle de l'indice de référence des loyers.

Le coefficient d’augmentation à appliquer pour le loyer est le suivant :

Bon à savoir : vous pouvez calculer votre loyer révisé en utilisant le simulateur en ligne de l'Institut National de la Consommation.

Exemple :

Pour un bail conclu le 1er juin 2021, l’IRL pris pour référence est celui du 1er trimestre 2021, dernier indice connu à cette date (soit 130,69). Le 1er juin 2022, date anniversaire du bail, vous pouvez réviser le loyer de départ (500 € par mois) en fonction de la valeur de l’IRL du 1er trimestre 2022 (soit 133,93).
Vous pouvez donc augmenter votre loyer de 2,48% en appliquant la formule suivante : (500 x 133,93) / 130,69 = 512,40 €